Cors et callosités

Souvent on confond les cors et les callosités, mais ce n’est pas la même chose :

Une callosité ou communément appeler de la corne, est un épaississement de la couche cornée de la peau, causé par un frottement et une pression répétée, au même endroit, pendant longtemps. En effet, lorsque la peau est constamment stressée au même endroit, elle commence à épaissir, afin de se protéger.

Avec le temps, si ce stress n’est pas arrêté, la peau devient tellement épaisse qu’elle finit par brûler et être douloureuse à différents niveaux. Une callosité a un aspect diffus et siège toujours au niveau de la plante de pied et sur le pourtour du talon.

Il y a sous les callosités des nerfs douloureux et des bourses séreuses (de petits sacs remplis de fluide qui agissent comme des amortisseurs), qui provoquent de la douleur pouvant aller de la douleur aiguë à une inflammation.

Les cors (heloma durum) sont des durillons ou de petites bosses de peau dure qui se forment sur les orteils parce que les os se frottent contre la chaussure et exerce une pression sur la peau. La couche superficielle de la peau s’épaissit et se développe, irritant les tissus inférieurs. Les cors épais sont généralement situés sur le dessus de l’orteil ou sur le côté. Les cors mous ressemblent à des plaies ouvertes et se développent entre les orteils lorsqu’ils se frottent les uns contre les autres. La superficie du cors est beaucoup plus petite et il a tendance à être plus profond, donc plus douloureux. Il peut se retrouver autant sur la surface plantaire du pied que sur le dessus du pied (orteils) et entre les orteils. Il existe plusieurs types de cors, notamment le cor neuro-vasculaire, dans lequel on retrouve un petit nerf accompagné d’un petit vaisseau sanguin, qui est particulièrement douloureux et difficile à traiter. Je n’hésite pas à recommander un pôdiatre lorsque cela dépasse mon champs de compétences.

Ce qui peut causer des cors et callosités :

Les callosités, tout comme les cors, peuvent être causés par notre façon de marcher, une mauvaise chaussure, une chaussure trop usée, ou encore, par une proéminence osseuse qui frotte constamment dans les chaussures (oignon, orteil marteau, …).

Plusieurs symptômes des cors et callosités :

Le cor est souvent rond et dur, poli ou translucide et au centre, comme un grain de maïs. Les cors peuvent devenir très douloureux et enflammés si la pression ou la friction persiste et même ulcéreux en frottant un sur l’autre.

Quoi faire avec des cors et callosités :

Plusieurs options s’offrent à vousLes pharmacies offrent une multitude de produits médicamentés pour enlever les cors et les callosités, mais malheureusement, ces produits ne sont pas efficaces et causent souvent plus de problèmes, puisqu’ils brûlent la peau saine qui entoure les callosités ou cors, ce qui peut augmenter les douleurs et même conduire à de graves infections. Il est donc suggérer de consulter un podologue spécialisé dans les soins d’hygiène et de confort afin de faire réduire vos cors et callosités. Ensemble nous pourrons aussi établir la cause de ceux-ci, afin de diminuer la fréquence à laquelle ils reviendront.

Prévention

Porter des chaussures appropriées.

Acheter des chaussettes à double épaisseur avec du coton tissé sur le bas peut aider.

Mathieu Gagné Podologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :